Il y a un mois environ, je découvrais les États-Unis et notamment la ville qui fut certainement la capitale industrielle du monde à l'aurée du XXe siècle: Pittsburgh, the smoky city. À Pittsburgh, deux grands industriels ont marqué la ville : Carnegie - le roi de l'acier et Henry J.Heinz - le roi du ketchup.

Heinz Factory, Pittsburgh (Pennsylvanie), 27 décembre 2007

Un entrepreneur précoce (1844 - 1888)

Henry John Heinz naît en 1844 à Birmingham, banlieue sud de Pittsburgh (Pennsylvanie, USA). Il appartient à une famille modeste d'émigrés allemands, originaires de Kallstadt. Alors qu'il est âgé de cinq, sa famille emménage à Sharpsburg au nord de Pittsburgh, dans une petite maison dotée d'un jardin. L'histoire raconte que dès sa plus jeune enfance, Henry John Heinz aide sa mère à cultiver ce petit terrain et va très vite en faire une affaire rentable. Car il vend la production familiale aux alentours et la transforme. À 9 ans, H.J. Heinz vend sa propre sauce au raifort. Adolescent, ses affaires sont florissantes et à 17 ans, il gagne 2400$ par an.

En 1869, alors âgé de 25 ans, il monte sa première société avec un voisin : Heinz Noble and Company. La maison de Sharpsburg est alors au cœur de l'entreprise. H.J. Heinz restera très attaché à cette maison de ses débuts, "Where We Began", et ira jusqu'à la faire déplacer par voie fluviale en 1904 pour la mettre au centre de son nouveau complexe industriel, à Pittsburgh.

Pour l'heure, dans les années 1870, Heinz et Noble diversifient leur production de condiments vendus sous verre : à la sauce au raifort ils ajoutent des cornichons préparés de différentes façons, des oignons, de la moutarde, puis en 1873 du vinaigre. Les matières premières leur parviennent par voiture à cheval, des épiciers de la région.

En 1875, les États-Unis connaissent une crise bancaire de grande importance. Heinz Noble Company n'y survivra pas. Mais H.J. Heinz n'abandonne pas son projet industriel et lance la même année F&J Heinz, avec son frère John et son cousin Frederick. C'est durant ces années difficiles qu'Heinz inaugure une production qui le rendra célèbre dans le monde entier: le ketchup.

En 1888 H.J. Heinz se sépare de ses associés. C'est la naissance de H.J.Heinz Company.

Industrie et hygiénisme : de l'industrie alimentaire à un idéal sanitaire, physique et moral

Dès ses débuts, H.J. Heinz lance le concept qui deviendra sa marque de fabrique : la pureté des aliments. Il choisit de mettre ses sauces dans des bouteilles de verre transparentes, de manière à prouver cette pureté aux consommateurs. Il faut rappeler que la conservation des aliments par stérilisation est apparue en Europe à la toute fin du XVIIIe siècle, avec Nicolas Appert. Heinz reprend donc cette technique et va participer à la diversification du régime alimentaire, en diffusant notamment la tomate, qui à la fin du XIXe siècle était considérée comme un fruit exotique, venue du Mexique et connue sous le nom de love apples.

En 1906, l'industriel milite pour l'adoption d'une loi instaurant un label qualité pour l'alimentation, le Pure Food and Drugs Act. Pour H.J. Heinz, il s'agit de rassurer le consommateur. Il veut que soient associés dans l'esprit de la population conservateurs chimiques et médiocrité des aliments. Heinz sera alors la première société à fabriquer du ketchup sans conservateur artificiel. C'est grâce à cette image de qualité et de naturel, qu'Heinz va conquérir de nombreux marchés.

À Pittsburgh, le complexe industriel qui sera bâti entre 1890 et 1898 répondra à des normes d'hygiène strictes. Ainsi les ouvrières devront se rendre une fois par semaine chez la manucure, afin de ne pas contaminer les aliments.

L'expansion économique (1888 - 1919)

En 1890, Henry J. Heinz quitte donc la maison familiale pour les rives de la rivière Allegheny. Là, il profite d'une situation géographique stratégique : ses usines pourront être desservies par le chemin de fer de Pittsburgh et par voie fluviale. Il élève sur ce terrain the Home of the 57 varieties. C'est en effet en 1892 que ce slogan fait son apparition dans la politique de communication de la firme. Pourquoi 57 variétés? Non pas pour présenter effectivement la gamme des produits Heinz, mais tout simplement parce que le fondateur trouvait que cela sonnait bien. En 1911 le complexe industriel est doté d'une verrerie. Heinz contrôle désormais toute la ligne de production, du contenant au contenu.

En 1905 une étape importante est franchie: l'entreprise devient une société commerciale par action, dont Henry J. Heinz devient évidemment le premier président. Les affaires sont florissantes, en 1907 la société H.J. Heinz concentre 1/5e des investissements américains dans le secteur alimentaire.

Henry J. Heinz voit plus loin. Après un premier voyage en Angleterre en 1886, il décide de s'implanter outre-atlantique en 1896. L'Angleterre devient dès lors une deuxième nation pour Heinz. L'entreprise a désormais un rayonnement international. En mai 1913 Henry J. Heinz effectue notamment un important voyage en Chine.

Paternalisme et philanthropie : Worker's utopia

Pour Henry J. Heinz la rationalité et l'hygiène ne doivent pas être réservées à l'industrie alimentaire. Ces deux notions sont pour lui des valeurs primordiales, qu'il souhaite appliquer à la société et en premier lui à la communauté de ses 4000 ouvriers, employés à Pittsburgh au début du XXe siècle. Henry J. Heinz va mettre en place une véritable "utopie industrielle", dans laquelle les notions de "pureté", "loisir", "communion avec la nature" et "rationalité" tiennent une place importante. Ainsi les employés disposeront-ils de l'eau courante dans leur foyer et pourront-ils profiter de loisirs collectifs : récitals, clubs de philosophie, pique-nique annuel, etc. L'entreprise Heinz se veut une grande famille: quand le fils Howard Heinz se marie, les employés ont tous droit à un jour de repos. Par le biais de la photographie notamment, l'industriel va créer l'image d'une communauté modèle, dans laquelle production industrielle et harmonie sociale sont étroitement mêlées. Ainsi le Pittsburgh Gazette-Times dans son album intitulé The Story of Pittsburgh and Vicinity consacre-t-il deux pages entières à l’illustration du modèle Heinz:

The factory includes reading rooms, exercise rooms and medical attendance for employees, besides innumerable things to make the work congenial and the factory a place the employee comes to joyfully and leaves regretting.

Henry J. Heinz finance également la construction d'un centre pour la jeunesse, érigé en 1913, auquel il donnera le nom de sa femme, Sarah, un théâtre, ainsi qu'une chapelle de style néo-gothique en mémoire de sa mère et qui sera inaugurée en 1938 par ses descendants.

Sarah Heinz House Erected a.d. 1913 by H.J. Heinz in memory of his wife Sarah Heinz. Dedicated to the training of youth and the moulding of character.

Les successeurs

En 1919, Henry J. Heinz décède d'une pneumonie, à l'âge de 75 ans. Howard Heinz prend la tête des 25 usines et des quelques 200 installations qui portent le nom de son père. Il a largement recours aux scientifiques et aux ingénieurs pour améliorer et innover, instaurant notamment de nouveaux contrôles qualité. Il traversera la période difficile de la Grande Dépression en produisant de la soupe et de la nourriture pour enfants. En 1941, Henry Jack (H.J. II) Heinz lui succède. Sous sa direction, durant la Seconde Guerre mondiale, les usines de Pittsburgh participeront à l'effort de guerre en produisant des pièces pour l'aéronautique ou des rations alimentaires. Puis les managers seront recrutés hors du cercle familial.

Jusqu'aux années 1960, la compagnie se développe en créant ses propres infrastructures. Dans la seconde moitié du XXe siècle, la politique va évoluer et Heinz va racheter de nombreuses marques en Italie, au Portugal, au Mexique mais aussi aux États-Unis.

Aujourd'hui H.J. Heinz Company compte quelques 110 implantations dans le monde.

Heinz et Pittsburgh aujourd'hui

À Pittsburgh aujourd'hui, le patronyme Heinz est toujours très présent dans la ville : l'orchestre symphonique, le stade de foot ou encore le centre historique portent ce nom. Entre 1977 et 1991, l'arrière petit-fils du fondateur, H. John Heinz III fut d'ailleurs sénateur de la Pennsylvanie.

La société Heinz, si elle a quitté son implantation historique sur les bords de l'Alleghenny, n'en a pas pour autant quitté la ville : elle vient d'ouvrir un centre de recherche et développement au nord de Pittsburgh.

Quant au site the Home of the 57 varieties, il est aujourd'hui occupé par un autre géant de l'agro-alimentaire, le groupe Del Monte et est en partie transformé en appartements privés, les Heinz Lofts.

Sources